• Le quartier de la Butte aux Cailles (1)

    Le quartier de la Butte aux CaillesIl paraît que la Butte aux Cailles est une légende parisienne au même titre que Montmartre... peut-être…

    Il paraît que ce quartier est riche en histoire, sûrement…

    Il paraît que la Rive Gauche est taxée d’intellectuelle et libre ….

    En tous les cas, j’ai choisi de visiter ce quartier, industriel et ouvrier, parce qu’il a été le lieu d’exploitation de carrières, tanneries, teintureries,  installées le long des berges de la Bièvre, et que mes AAgrands-parents et Agrands-parents étaient tanneurs-mégissiers.

    Son nom remonte au XVIe siècle lorsqu’un dénommé Pierre Cailles achète en 1543 un terrain agricole dominant l’ancienne vallée de la Bièvre. En généralisant aux gens de sa famille, l’histoire a créé l’expression «la Butte aux Cailles». 

    Au pied de la Butte, coule la rivière Bièvre, affluent de la Seine, et qui prenait sa source sur le plateau de Guyancourt.

    Sur un plan de Paris, la Butte aux Cailles est un quartier du 13ème, délimité au Nord par le boulevard Auguste Blanqui, au Sud par la rue de Tolbiac, à l’Ouest par la rue Barrault et à l’Est la rue du Moulin des prés.

    L’histoire de la butte aux Cailles commencerait en 1336 lorsque le roi Philippe VI (règne des Capétiens) expulse tanneurs et teinturiers de l’autre côté de la Seine : taxés de pollueurs, les tanneurs évoluaient dans un environnement nauséabond et malsain que beaucoup dénonçaient.

    Au moment des grands travaux d'assainissement et d'urbanisme du baron Haussmann , la butte aux Cailles n’a pu être transformée ; le sous-sol calcaire abondamment exploité par les carrières était devenu fragile pour de grands immeubles trop lourds.

    En remontant la rue Bobillot, la place Paul Verlaine révèle son puit artésien, sa piscine et le buste du sergent Bobillot.

    Le quartier de la Butte aux CaillesLe quartier de la Butte aux Cailles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le 19 juin 1863, le Préfet Haussmann autorisa les travaux de forage du puits artésien, dans le but d’augmenter le débit de la Bièvre et de compléter les besoins en eau du 13ème arrondissement. Le projet prévoyait la réalisation d’une galerie de liaison avec la rivière proche. Interrompu par la Commune de Paris, le forage reprit en 1892, et la nappe fut atteinte en 1904 à 582 mètres de profondeur. Le projet de liaison avec la Bièvre fut abandonné et une piscine fut construite en 1924, couplée avec un établissement de bains-douches qui offrait une approche hygiéniste inconnue jusqu’alors.

    Le quartier de la Butte aux CaillesLe quartier de la Butte aux Cailles

    Hors de sentiers battus et loin des grands boulevards, le quartier est paisible, les rues tortueuses et souvent pavées ; il suffit simplement de se laisser transporter….

    Le quartier de la Butte aux CaillesLe quartier de la Butte aux Cailles

     

     Forte de son histoire la Butte devint dès le début de la révolution industrielle une place forte ouvrière et rebelle. Les communards « cailleux » s’y illustrèrent notamment en repoussant les Versaillais à quatre reprises avant de céder et de finir fusillés pour nombre d'entre eux . La « Place de La Commune de Paris » au point culminant de la Butte aux Cailles rappelle avec fierté ces évènements aux habitants.

    Le quartier de la Butte aux Cailles

     Marcher au gré des rues, lever la tête, plonger dans les ruelles, découvrir de petits jardins ou bien….s’attarder et apprécier les tags !

    La butte aux Cailles se visite comme une galerie un jour de vernissage ou un musée en plein air.

    « C'est un véritable paradis des artistes de Street Art, en majuscule, pas des taggeurs s'il vous plait ! Il faut dire que les habitants, la mairie et des associations comme “Les lezards de la Bievre” soutiennent tous activement ces oeuvres depuis qu'elles ont commencé à fleurir sur les murs du quartier. Depuis, au détour des rues des cinq diamant, du passage du moulin des prés ou aux quatre coins de la butte, chacun peut découvrir les dessins féministes au pochoir de l'artiste locale Miss.Tic, du collectif Mosko & associés avec leur zoo imaginaire poétique, de Jeff Aerosol comme d'autres artistes moins connus ».

    Le quartier de la Butte aux Cailles

    Le quartier de la Butte aux Cailles

    Le quartier de la Butte aux Cailles

    Le quartier de la Butte aux Cailles

    Le quartier de la Butte aux Cailles

    Le quartier de la Butte aux Cailles

    Le quartier de la Butte aux Cailles

    Le quartier de la Butte aux CaillesOn quitte le quartier où des artistes urbains ont accroché aux murs leurs œuvres éphémères, tout en déambulant dans les petites rues pavées et l’on arrive dans la très célèbre rue Daviel…. Et sa villa !

    Sources :

    Acheter une maison à la Butte aux Cailles... ou la chasse au trésor permanente

    Se promener dans le 13ème

    La Bièvre (site officiel de la mairie de Bièvres)

    La rue de la Butte aux Cailles

    La Seine partage Paris en deux  - une différence plus que géographique entre sa rive droite et sa rive gauche

    La piscine de la Butte-aux-Cailles sera le type des piscines futures

    La rue Bobillot

    Le sergent Bobillot

    6 quartiers où voir du street art à Paris

    Street art Paris : balade à la Butte-aux-Cailles

    Le quartier de la Butte aux Cailles (1)


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :